Lexique

LE VOCABULAIRE DE L’IMPRIMERIE

 

ACCORDÉON
Le pli accordéon est un pliage en forme de M qui permet d’ouvrir un dépliant comme un accordéon (de 3 à 10 plis et +).

AMALGAME
Imprimer en amalgame consiste à imprimer des documents différents sur une même feuille.

APLAT
Valeur maximale (100%) d’une couleur.

ASSEMBLAGE
Action de mettre des pages (numérotées ou non) ou des feuillets dans un ordre précis pour composer un ouvrage multipages (livre, brochure).

BASCULE, BASCULAGE (BASCULER), IMPRIMER EN BASCULÉ
Après un passage en impression, le papier est retourné pour être imprimé sur l’autre face. La plaque d’impression reste à sa place en machine car elle comporte le recto et le verso. Il n’y a donc pas de nouveau calage de plaque, ce qui est un gain de temps.

BENDAY
Superposition de couleurs CMJN tramées permettant la réalisation de teintes.

BICHROMIE
Mode colorimétrique composé de deux couleurs. Traitement d’une photo en deux tons ou impression en deux couleurs.

BITMAP (.BMP)
C’est un mode colorimétrique et un format de fichier pour des illustrations composées de noir 100% et de blanc uniquement (aucune trame de couleur, aucun dégradé contrairement au niveau de gris).

BLANCHET
Sur la presse offset, revêtement caoutchouté, enroulé sur un cylindre, qui transfère l’impression de la plaque au papier.

BON À TIRER (BAT)
Garantie, accord entre un client et son imprimeur. Lors de cette étape le client valide les fichiers (couleurs, mise en page, typographies, textes, emplacement des images dans la maquette) avant l’envoi en impression du document.
L’accord du signataire engage sa responsabilité pour la suite de la fabrication.

BOUCLETTE
2 piques bouclettes. Brochage permettant d’insérer une brochure dans les anneaux d’un classeur.

BROCHAGE
Fait de relier une brochure, en cousant ou collant les cahiers sous une couverture.

CAHIER
Une feuille d’impression recto/verso représente un cahier. C’est un groupe de pages (4, 8, 12…) imprimées simultanément sur une grande feuille qui sera pliée pour réaliser une brochure. Les cahiers peuvent être superposés (empilés) ou insérés les uns dans les autres (encartés).

CALAGE
Le calage machine regroupe les phases de réglage avant le tirage d’une bonne feuille sur une machine offset ou numérique. Cette feuille servant de référence durant tout le roulage.

CHAÎNE GRAPHIQUE
Toutes les étapes, tous les différents métiers qui se succèdent dans les industries graphiques : expertise (étude de faisabilité), devis, conception graphique, photogravure, impression, finitions, façonnage, conditionnement, livraison.

CHEMIN DE FER
Plan de déroulement de toutes les pages d’un document sur une feuille pour visualiser rapidement la brochure.

CMJN
(CMYK en anglais pour Cyan, Magenta, Yellow et blacK) est l’abréviation des quatre couleurs primaires en imprimerie : Cyan, Magenta, Jaune et Noir.

COMPTE-FILS
Loupe à fort grossissement qui permet d’examiner les détails d’un film, d’une plaque ou d’une feuille imprimée (les points de trame).

CONDUCTEUR PRESSE
Il règle et conduit la machine d’impression.

COUCHÉ
Un papier couché a reçu un traitement de surface lui donnant un bon lissé. Il peut être mat, satiné ou brillant.

CROMALIN
Ce procédé permet d’obtenir une épreuve couleur de haute définition. Le cromalin analogique est obtenu à partir de films et le cromalin numérique est obtenu à partir d’un fichier.

C.T.P.
Computer To Plate, imposition informatique d’un fichier et sortie sur plaques.

DORURE
Technique qui consiste à déposer en relief et à chaud une fine couche d’or sur la surface d’un support d’impression (papier, carton, plastique, etc.). La dorure peut être de couleur or, argentée, ou métallique.

DOS
Partie où se trouve la couture d’un livre ou le collage de la couverture d’une brochure. C’est le côté pli d’un cahier.

DOS CARRE COLLÉ
Technique de reliure d’un ouvrage. Les cahiers sont assemblés et collés dans une couverture enveloppante. Le dos a une forme carrée (au lieu d’être arrondi quand le document est agrafé).

DOS CARRÉ COUSU
Procédé de reliure avec couture pour lier les cahiers les uns aux autres puis dans le dos à la couverture.

DOS CARRÉ COUSU COLLÉ
Les cahiers sont cousus, puis assemblés par collage de la couverture. Cette technique de reliure est très résistante, elle apporte une grande solidité à l’ouvrage.

ENCART
Elément supplémentaire à la brochure. Il est placé à un endroit déterminé dans cet ouvrage.

ENCARTAGE
Réunion des cahiers d’un ouvrage par insertion de chaque cahier au milieu du précédent.

ÉPREUVE
Prototype du produit fini. Il s’agit soit d’une épreuve traceur pour la validation des fichiers, soit d’une épreuve de chromie (épreuve certifiée pour la validation des couleurs).

EPS
Encapsulated PostScript ou EPS, est un format de fichier PostScript. Créé par Adobe, ce type de fichier peut être constitué d’éléments vectoriels et/ou bitmap. Ce format est très utilisé dans les logiciels Illustrator et Photoshop.

FAÇONNAGE
C’est la dernière étape de la fabrication d’un produit imprimé. Il finalise le document. Assemblage, pliage, massicotage ou découpe à la forme, reliure, gaufrage, collage sont les opérations les plus courantes.

FEUILLET
Il représente 2 pages, soit 2 faces – le recto et le verso.

FICHIER NATIF
Fichier source d’une mise en page, d’une illustration ou d’une photo. Certains logiciels sont plus utilisables que d’autres pour préparer un document à imprimer. Voir Conseils techniques – fichiers clients – pdf ou natifs.

FINITIONS
Avant-dernière étape de la fabrication d’un produit (elle est suivie par le façonnage). Il existe un grand nombre de finitions sur le papier : le vernissage, le pelliculage, la dorure, etc.

FLYER
Le support le plus utilisé dans la publicité. Nommé egalement prospectus ou tract, c’est un feuillet imprimé en recto simple ou en recto verso sur un papier standard ou plus rigide. Il donne une information rapidement et permet d’atteindre sa cible avec un message clair, publicitaire ou informatif. Par exemple, pour le lancement d’un produit, l’ouverture d’un magasin, l’annonce d’un événement…

FOLIO
Numéro de la page.

FOND PERDU
Zone à l’extérieur du document dans laquelle débordent les images et les blocs de couleur. Elle sera rognée lors du façonnage. Elle évite de laisser apparaître le blanc du papier en cas de micro-décalage lors de la coupe (fond perdu minimum 3 mm).

FORMAT À LA FRANÇAISE
Format dont la plus grande dimension est la hauteur.

FORMAT À L’ITALIENNE
Format dont la plus grande dimension est la largeur.

FORME DE DÉCOUPE
Utilisé lors du façonnage, cet outil permet de maîtriser la coupe et le rainage d’un produit imprimé. Il permet d’obtenir n’importe quelle forme de coupe. C’est un montage de filets en acier, raineurs et/ou coupeurs. Cette forme est destinée au pliage et à toutes les découpes qui ne peuvent pas être faites au massicot.

GAUFRAGE
Il fait apparaître des éléments en relief et en creux sur la surface d’un support.

GESTION DE PRODUCTION
Dans l’imprimerie, elle suit une production à chaque étape : étude de faisabilité, planification, conception graphique, impression, finitions, façonnage, conditionnement et livraison.

GESTION DES DONNÉES VARIABLES
Elle permet aujourd’hui de gérer la personnalisation d’une production (numérotation, noms, adresses). Cette technique permet d’envoyer des courriers adressés à un destinataire en particulier.

GRAMMAGE PAPIER
Poids d’une feuille de papier ou de carton en grammes au mètre carré (g/m2). La main d’un papier dépend de son grammage. Plus le papier est épais, plus il a de la main.

HIRONDELLES
Traits de coupe (repère ou croix de repérage), imprimés dans la marge. Ces repères placés sur un fichier imposé permettent au conducteur presse de vérifier le repérage des couleurs entre elles lors du calage machine.

HOMOTHÉTIQUE
Un format homothétique est un format proportionnel à un autre, en réduction ou en agrandissement.

IMPOSITION
Positionnement sur la feuille d’impression, dans un ordre déterminé, des pages d’un ouvrage en cahier, afin qu’après pliage, les pages se suivent dans le bon ordre. Une des dernières étapes en prépresse. Il s’agit de tirer le meilleur parti du format de la feuille d’impression en y disposant un maximum de poses (pour un document) ou de pages (pour un ouvrage).

INFOGRAPHIE (PAO)
Conception d’une publication assistée par ordinateur (PAO). Le document à imprimer est créé grâce à plusieurs logiciels (mise en page, traitement de l’image, pdf, imposition). Ensemble des techniques de création et de traitement électronique.

JPEG
JPEG (Joint Photographic Experts Group) est un format d’enregistrement de fichier normalisé et une méthode de compression de fichier. La compression JPEG est le format d’image le plus couramment utilisé par les appareils photo numériques. Dans une mise en page, les graphistes importent souvent des images JPEG à 300 dpi.

KAKÉMONO
Le kakémono est un support (papier, bâche, tissu) qui est suspendu dans le sens vertical. L’impression peut être réalisée en numérique, en offset ou en sérigraphie. Le kakémono est très utilisé sur les stands lors de salons et d’événements.

LUMINOSITÉ
Calcul optique de l’épaisseur d’encre déposée sur le papier lors de l’impression.

MACULAGE
Ce sont des tâches d’encre, communiquées par le contact des feuilles fraîchement imprimées, lors de la mise en pile au sortir de la machine.

MAIN (du papier)
Un papier a de la main lorsque son maintien est élevé par rapport à son grammage.

MASSICOT
Machine qui permet de couper le papier lors du façonnage.

MODE COLORIMÉTRIQUE
Système qui définit le nombre et la nature des couleurs qui composent une image. Dans l’impression, le mode colorimétrique utilisé est le CMJN. Le mode colorimétrique des écrans est le RVB.

MOIRAGE
Effet visuel parasite de deux trames superposées quand l’orientation est incorrecte.

MOUILLAGE
Permet d’humidifier la plaque offset.

NUMÉRIQUE (IMPRESSION)
Le numérique est un procédé très souple. Il utilise des imprimantes laser. Le visuel est imprimé tel quel, en une seule fois. L’impression numérique est donc parfaitement adaptée aux petits volumes. La technologie numérique est capable de gérer la personnalisation de documents avec la gestion des données variables. Le traceur permet l’impression numérique sur de grands formats.

NUMÉRISATION
Action de scanner un document.

OZALID
Épreuve réalisée par contact avec les films, sur un papier spécial. Dernier élément de contrôle, il servait généralement à donner le bon à tirer (BAT). Le traceur a remplacé l’ozalid depuis la suppression des films.

PAGE
Le recto ou le verso d’une feuille. 1 feuille = 2 pages.

PAGINATION
Numérotation des pages.

PANTONE
Le nuancier Pantone est un nuancier universel utilisé dans le domaine de la conception graphique et dans l’imprimerie. Il reprend plus de 999 couleurs codifiées. Ce principe permet à deux personnes de se retrouver dans la multitude de couleurs existantes et de définir avec exactitude la couleur désignée.

PASSE
Feuilles d’impression qui permettent au conducteur de la presse de régler sa machine (repérage des couleurs entre elles, densité de l’encre). Les feuilles de passe ne sont jamais livrées au client. La «passe» correspond à la gâche (du papier, de l’encre, des feuilles imprimées, etc.) que la production aura occasionnée.

PELLICULAGE
Une pellicule cellulosique transparente mate, brillante ou satinée est appliquée sur une feuille imprimée à l’aide d’une pelliculeuse ou machine de pelliculage. Il couvre la surface complète d’un document (couverture de livre ou de magazine, affiche, plaquette publicitaire, étui cosmétique, PLV, menu…) et ne peut pas être sélectif.

PIQÛRE
Brochage destiné à maintenir à l’aide de piques métal les différentes pages d’une brochure (ex : brochure deux piques métal).

POLICE DE CARACTÈRES
Ensemble des éléments et signes alphabétiques composant un caractère (dans un corps et une graisse donnée).

POSE
Un ou plusieurs exemplaires d’un document sont imprimés simultanément sur la même feuille.

PRÉPRESSE
Il regroupe l’ensemble des opérations qui précèdent l’impression d’un document. Création de fichiers, réception de fichiers pour l’impression. Les fichiers numériques sont imposés, gravés sur des plaques (CtP) qui serviront à l’impression ou imprimés numériquement.

PRISE DE PINCES
Bande non imprimable sur la largeur d’une feuille. La feuille est saisie au niveau de cette bande et maintenue durant l’impression par des mâchoires.

QUADRICHROMIE
Décomposition photochromique dans les 3 couleurs primaires plus le noir. Elle est destinée à la reproduction la plus fidèle possible des teintes du document de base.

RAINAGE
Ecrasement du papier par un filet raineur pour faciliter un pliage net pour tout grammage supérieur à 170 g. Il évite tout risque de cassure.

RAME
500 feuilles identiques d’un certain format de papier.

RAMETTE
500 feuilles de papier dans un format obtenu après massicotage d’une rame. Le format le plus courant est le 21×29.7 cm (A4).

REPIQUAGE
Impression d’une information complémentaire (nom, prix, adresse, date, etc.) sur un document déjà imprimé.

R.I.P.
Raster Image Processor, interface qui transcode les données issues de l’ordinateur dans le langage de la flasheuse. Après avoir été «rippé», le fichier est envoyé sur le CtP qui va permettre la retranscription du document sur la plaque d’impression.

ROTATIVE
Machine qui imprime en continu, utilisant du papier en bobines. Elle est destinée aux tirages importants.

ROUGH
Crayonné rapide exprimant une idée ou une mise en page.

ROULAGE
Action de faire tourner la machine après le réglage d’une bonne feuille.

ROUTAGE
Envois groupés à des adresses particulières.

SCANNER
Numériser une image à partir d’un support papier ou diapo. Cela permet une transformation en fichier numérique.

SIMILI
Image tramée réalisée en noir et blanc ou en une couleur d’après un document comprenant des dégradés de valeurs.

TABLOID
Petit format de journal (59.4 x 42 cm ouvert).

TIRAGE
Action d’imprimer. Quantité d’exemplaires imprimés.

TON DIRECT
Le ton direct est une teinte qui n’utilise pas le spectre CMJN. Il est utilisé plus rarement que la quadrichromie (CMJN) car il coûte plus cher : il s’agit de créer une nuance présente sur le pantonier (document de référence). Cela permet d’obtenir une couleur plus lumineuse, une couleur pure impossible à obtenir en quadri ou une couleur argent ou or.

TRACEUR
Sortie numérique couleur en imposition. Le traceur est la machine qui permet d’imprimer les grands formats (banderoles, affiches…).

TRAIT
Document ne comportant qu’une teinte pure (caractères, filets, dessins au trait) et un blanc, aucun dégradé.

TRAME
Quadrillage de points permettant la reproduction des documents demi-teintes (dégradés) ou couleurs. Le tramage d’une quadrichromie se fait avec des orientations directionnelles selon les couleurs pour éviter le phénomène de moirage.

VERNIS
Il embellit le document imprimé et assure une protection contre les salissures, le maculage… Il peut être mat, brillant ou satiné.

VERNIS ACRYLIQUE
Le vernis acrylique est une finition appliquée en ligne, sur presse offset. Il possède une grande transparence et permet de protéger le produit imprimé pour qu’il puisse résister au jaunissement du papier plus longtemps. Les vernis acryliques ont l’avantage de ne pas sentir et de sécher très rapidement. En général, ils ont une bonne résistance aux UV. Il peut être en pleine surface ou sélectif. Plus mat ou plus brillant que le vernis «machine» (offset).

VERNIS MACHINE (OFFSET)
Finition appliquée en ligne, directement sur la presse offset. C’est un vernis de protection. Mat ou brillant.

VERNIS SÉLECTIF
Le vernis sélectif permet de mettre en valeur uniquement certaines zones bien définies sur le support. Le vernis sélectif peut être brillant ou mat.

VERNIS UV
Il peut être brillant ou mat et sert à embellir et protéger le document. Le vernis UV est très utilisé pour des vernis sélectifs. Plus mat ou plus brillant que le vernis acrylique, et plus résistant aux UV.

VITROPHANIE
Adhésif transparent destiné à être collé sur une vitre.

VOLET
Le volet représente un côté de page dans un dépliant.